Glossary

A | B | C | D | É | F | G | H | I | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | V

Volet des besoins de l’élève qui a de la difficulté à utiliser efficacement son temps.

Volet des besoins de l’élève qui a de la difficulté à bouger.

Volet des besoins de l’élève qui a de la difficulté à exprimer ses besoins.

Volet des besoins de l’élève qui a de la difficulté au niveau du traitement réceptif de l’information orale.

Volet des besoins de l’élève qui a de la difficulté à suivre des étapes logiques pour résoudre un problème.

Volet des besoins de l’élève qui touche sur les capacités de transitions.

Volet des besoins de l’élève fondés sur sa prononciation.

Volet des besoins de l’élève fondés sur la difficulté de garder sa concentration, surtout dans des activités qui lui plaisent moins, et de ne pas tenir compte des distractions.

Volet des besoins de l’élève qui a de la difficulté à avoir des comportements adéquats dans des situations données.

Volet des besoins de l’élève qui éprouve des difficultés causées par la façon dont son cerveau reçoit de l’information de ses sens.

Volet des besoins de l’élève qui a de la difficulté à suivre ou à établir un système d’organisation du matériel et des idées.

Volet des besoins de l’élève qui a de la difficulté à comprendre et à utiliser efficacement ses forces et ses faiblesses mentales.

Volet des besoins de l’élève qui a de la difficulté à se souvenir de l’information.

Problème médical des yeux causant une grave déficience visuelle qui ne peut être corrigée par des lunettes.

Anomalie reconnue, identifiée par un comité d’identification, de placement et de révision (CIPR), dans la catégorie des anomalies d’ordre physique. Il s’agit également d’un trouble médical ayant fait l’objet d’un diagnostic causant l’incapacité ou la capacité réduite de voir.

Classes spécialisées, approuvées par le gouvernement, que les élèves peuvent fréquenter lorsqu’ils ne peuvent fréquenter les écoles de leur secteur en raison de leur besoin particulier et/ou de leurs programmes de traitement. Le chiffre « 23 » renvoie à la disposition connexe actuelle de la politique du gouvernement sur la Subvention pour les besoins des élèves. Ce chiffre pourrait être modifié en tout temps, selon les révisions apportées à la Subvention pour les besoins des élèves (p. ex., l’article 23 pourrait devenir l’article 19 ou l’article 20, etc.)
Logiciels gratuits pour les écoles de l’Ontario financées par les fonds publics. Les membres du personnel enseignant peuvent les installer à des fins pédagogiques sur leur ordinateur à la maison : -http://www.osapac.org/db/software_search.php?id=&lang=fr
Comité qui existe dans tous les conseils scolaires. Il est formé de représentantes et de représentants de différentes associations dans la région géographique et peut compter des membres du personnel du conseil scolaire. Le comité a pour rôle de donner des avis au conseil sur des questions qui concernent les programmes et services d’éducation de l’enfance en difficulté.
Réunion des éducatrices et éducateurs de l’équipe scolaire, à laquelle peuvent assister des parents/tutrices et tuteurs et des élèves, qui vise à déterminer les étapes suivantes pour répondre aux besoins de l’élève.
Les élèves sont désignés comme atypiques par un comité d’identification, de placement et de révision (CIPR) formé d’au moins trois personnes, dont une directrice ou un directeur d’école ou une surintendante ou un surintendant. Le comité détermine si l’élève répond aux critères établis pour l’une des douze anomalies reconnues, déterminées par le ministère de l’Éducation de l’Ontario et présentées dans le plan d’éducation de l’enfance en difficulté de chaque conseil scolaire. Le CIPR détermine également le placement scolaire approprié pour les besoins de l’élève. L’identification et le placement sont réévalués tous les ans.
Communication à l’aide d’images, de symboles ou de dispositifs vocaux pour augmenter ou remplacer la communication en cours ou précédente d’une ou un élève.

Communication officielle, par écrit, des progrès accomplis par l’élève relativement aux attentes d’apprentissage du PEI, du programme modifié et/ou alternatif.

Présence simultanée de plus d’un trouble qui nuit à l’apprentissage. Voir les pages sur la stratégie pour chaque trouble diagnostiqué chez une ou un élève.
Présence simultanée de plus d’un trouble qui nuit à l’apprentissage. Voir les pages sur la stratégie pour chaque trouble diagnostiqué chez une ou un élève.

Volet des besoins de l’élève portant sur l’acquisition du français. Bien qu’elles ou ils n’entrent pas officiellement dans la catégorie de l’éducation de l’enfance en difficulté, les apprenantes et apprenants du français ont des besoins spéciaux dans la même proportion que les élèves dont la langue maternelle est le français. Les AF bénéficient souvent de certaines ressources pour l’éducation de l’enfance en difficulté.

Comité qui conseille la ou le ministre de l’Éducation relativement aux programmes d’éducation de l’enfance en difficulté et aux services aux élèves ayant des besoins spéciaux, y compris le dépistage et la prestation de programmes d’intervention précoce.

Un climat positif et inclusif en classe offre un milieu d’apprentissage où les élèves sentent qu’on les apprécie, qu’on les respecte, qu’elles et ils font partie de la classe, ce qui favorise leur apprentissage.

« Les gens vont peut-être oublier ce que vous avez dit, mais jamais ils n’oublieront comment ils se sont sentis en votre compagnie. »
–Carol Buchner

A | B | C | D | É | F | G | H | I | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | V